Julia Boschiero Lithothérapie

Vivre la pierre chaque jour

Obsidienne œil céleste

Publication originale : 11 mai 2012

Verre volcanique

Composition chimique

Roche fondue, structure indéfinie

Système cristallin

Amorphe

Dureté

5 – 5 ½

Gisements

Mexique, USA…

Couleurs

Noir à gris avec reflets violet, vert, bleu, jaune…

Œil céleste ?

L’obsidienne œil céleste, aussi appelée obsidienne arc-en-ciel aux Etats-Unis (rainbow obsidian) et plus récemment obsidienne mentogochol dans ses variétés ayant subi un choc sismique, est une variété d’obsidienne noire présentant des reflets de surface formés à l’origine sous différentes couches de couleurs différentes. Son appellation d’œil céleste vient de la taille en sphère de cette pierre qui fait apparaître des cercles concentriques de différentes couleurs. D’autres formes de tailles peuvent donner à ces reflets la forme d’un cœur (comme sur l’illustration ci-dessus) ou encore d’un papillon, d’un trèfle…

En images

Propriétés

 

Dans toutes ses utilisations, l’obsidienne œil céleste reste implacablement fidèle à ses propriétés. Pierre sans compromis, elle demande à être utilisée dans un moment bien choisi et en toute conscience, de préférence lorsqu’un retour sur soi impliquant une part d’isolement n’est pénalisant ni pour notre vie professionnelle ni pour notre entourage. Une utilisation lucide et mesurée de cette pierre peut cependant apporter de grandes avancées.

Corps

Atténue les irritations et améliore l’acuité visuelle.

En nous poussant à affronter nos peurs et à nos blocages, l’obsidienne œil céleste peut s’avérer éprouvante pour tout notre être. Elle permet cependant de nous plonger dans une introspection sincère et profonde, nous ouvrant ainsi les portes d’une réelle connaissance de soi. Son besoin intransigeant de vérité rend intolérables tous les sacrifices auxquels nous avons consentis pensant faire des compromis, et qui ont petit à petit modelés notre vie bien malgré nous.

Emotions

Esprit

Reine de la prise de décision, l’obsidienne œil céleste nous aide à mettre en lumière nos besoins et nos exigences propres, renforçant ainsi notre détermination à construire la vie que nous avons choisie. Nous ne sommes dès lors plus ce masque construit au fil du temps selon les attentes de notre entourage, mais un individu conscient de ses qualités et défauts, assumant sa façon d’être et ses choix de vie.

Bien que classée parmi les pierres noires de part son apparence, l’obsidienne œil céleste est ressentie énergétiquement comme une pierre blanche. Elle est ce fameux point blanc au milieu du yin, la queue finale de l’Ouroboros qui revient à son commencement, et nous rappelle que la clarté de l’être et de l’esprit ne peuvent exister sans un lien pleinement construit à tout ce qui nous entoure. Le corps et l’âme se retrouvent en elle, matériel et spirituel ne font plus qu’un dans le cheminement de l’épanouissement.

Spiritualité

Protection

Bien que l’obsidienne œil céleste soit une des pierres de protection les plus puissantes, rappelons que la puissance n’est pas forcément la pertinence. La barrière de protection répulsive qu’elle crée éloigne toute personne peu au clair avec elle-même ou dans la relation qu’elle entretient avec le propriétaire de cette pierre. Là encore sans compromis, l’obsidienne œil céleste n’est simplement pas en mesure de faire par elle-même un tri dans les relations qu’elle éloigne ou non. C’est ainsi une protection très efficace mais radicale à réserver aux situations de réelle nécessité.


Obsidienne mentogochol

 

Des années durant, l’obsidienne œil céleste et l’obsidienne mentogochol ont été considérées comme une seule et même pierre. Ce second nom apparaît cependant depuis quelques mois afin de désigner les variétés d’obsidienne œil céleste ayant subi un choc sismique. Les couches de reflets successives se trouvent ainsi mélangées en une abstraction de couleurs diverses.

L’apparition de cette nouvelle dénomination a de quoi surprendre les habitués du milieu. Je me souviens encore de dizaines d’exemples de nos fournisseurs en boutique ne prenant pas la peine de nous montrer certains stocks qui seraient actuellement classés en mentogochol. Ce comportement n’était en aucun cas du à la rareté de cette pierre (qui est finalement la même que celle de l’œil céleste, elle même très rare dans ses belles qualités) mais au fait que ces professionnels savaient que nous recherchions de la qualité. Et pour cause, loin d’être un critère de rareté, ces mélanges de reflets étaient considérés jusqu’à quelques mois en arrière comme un défaut de cette pierre. Ils empêchaient de bien voir les couleurs et de faire ressortir ces formes si impressionnantes et prestigieuses de l’œil céleste.

Ce revirement est néanmoins compréhensible dans certains cas. Les gisements d’obsidienne œil céleste sont toujours limités, et les belle qualités de cette pierre ne se trouvent quasiment plus sur le marché. A l’heure actuelle la plupart des obsidiennes œil céleste vendues présentent des reflets gris au lieu des violets et verts époustouflants auxquels nous étions habitués, ou des reflets uniformes sans distinctions de couleurs comme cela pouvait être le cas dans les arrivages d’il y a quelques années… Nous nous retrouvons ainsi avec un déplacement des critères de beauté.

Des obsidiennes mentogochol apparaissent sur la toile avec des mélanges de couleurs très esthétiques. Les verts et violets se chevauchent, se mélangeant à des nuances dorées… L’aspect très géométrique si apprécié auparavant devient ainsi secondaire, et les fournisseurs peuvent ressortir des anciens stocks les pièces d’œil céleste aux reflets mélangés présentant tout de même de belles couleurs. Force est de constater que ces dernières sont au final bien plus belles que des échantillons à la géométrie nette mais sans couleurs.

Je suis personnellement enchantée que les obsidiennes œil céleste moins « parfaites » trouvent enfin une place dans le cœur du public. Il est toujours triste de voir de belles variétés de pierres boudées en raison de critères culturels. Là où je suis moins d’accord c’est quand je vois débouler la machine de guerre du New Age et sa ribambelle de slogans vendeurs. La mentogochol serait ainsi une variété rare d’œil céleste (o_O à croire qu’ils n’ont jamais vu les acheteurs se battre pour les variétés à reflets parfaits non seulement moins fréquentes mais aussi plus appréciées) bien plus puissante que les variétés géométriques (j’entends encore les lithothérapeutes de tous bords moquer ce que nous appelons aujourd’hui mentogochol comme étant une sous œil céleste du temps où elle valait moins que son aînée)… A cela je répondrai qu’une différence de puissance entre ces deux pierres me paraît simplement ridicule : ce sont finalement les mêmes pierres, formées à vitesse grand V dans les mêmes contrées, l’une ayant été secouée à la naissance tandis que l’autre non. Qu’on me dise qu’elles sont ressenties différemment, oui. Qu’on me dise qu’elles se valent et que la mentogochol est également très puissante, oui. Qu’on prétende qu’il s’agit d’un nouveau miracle en rajoutant quelques zéros sur son prix, par pitié non, pas encore une fois !

Au final la réponse à cela est entre les mains du public, alors je n’aurai qu’un message à passer : vous n’avez pas besoin de dénigrer une pierre ayant fait ses preuves pour en apprécier une autre finalement si proche.

Entretien

Purification

Rechargement

Sel

Eau

Soleil


r

Cet article, rédigé et mis en page par Julia Boschiero, est protégé par copyright ©. Nous vous demandons pour toute réutilisation de veiller à mentionner le nom de son auteure et de diriger un lien retour vers la présente page. En vous remerciant pour le respect du travail qui vous est transmit.